Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 novembre 2008 5 28 /11 /novembre /2008 16:38

Conseil Municipal de Vélizy - 26 novembre

Déclaration de Edmond Kameni, Président du Groupe J'aime Vélizy

 

Aire d’accueil des gens du voyage – Opposition unanime des habitants et du Conseil Municipal de Clamart

 

Lors du Conseil Municipal du mois de Juin dernier, je me suis élevé contre la manipulation que vous aviez faite du Conseil Municipal de Mai, en profitant de mon absence pour cause de déplacement en Israël à l’occasion des 60 ans de la création de cet Etat, pour faire voter n’importe quoi à l’unanimité des Elus du Conseil Municipal, y compris ceux de notre Groupe J’aime Vélizy.

 

Je veux parler en particulier de la délibération relative à l’installation d’une aire d’accueil des gens du voyage certes sur le territoire de la ville de Vélizy, mais dans les faits sur un quartier pavillonnaire de Clamart.

 

Sur ce sujet, au nom de tous les véliziens, nous tenons à dire à vous, à votre Groupe et autres Elus du Conseil Municipal, que Nous sommes en colère.

 

Nous sommes en colère parce que parmi les différents points votés à l’unanimité grâce à votre sens inné de la présentation orientée des sujets, figurait ce dossier dont nous venons de découvrir qu’il a engendré une hostilité farouche de l’ensemble de la ville de Clamart à l’égard de l’ensemble de la population vélizienne.

 

Les élus de Clamart du groupe Modem-Le Parti de Clamart, emmenés par Monsieur Christian DELOM, m'ont en effet interpellé à la fin de la semaine dernière, sur ce dossier et le vote unanime du Conseil Municipal de Vélizy. 

 

Nous avons découvert ainsi et avec un étonnement somme toute relatif que lors du vote de la délibération concernée, vous aviez caché à la population vélizienne ici représentée par son Conseil Municipal, que vous aviez décidé cette opération sans avoir au préalable entrepris la moindre discussion avec la commune de Clamart qui est directement concernée.

 

Le projet a déjà rassemblé contre lui plus de 500 signatures au travers de pétitions. Les clamartois ont créé un collectif. Une réunion publique a eu lieu rassemblant dans une salle comble plus de 250 personnes.

 

Dans la liste des contrats signés par vous et que vous avez mentionné au début du Conseil Municipal de ce soir, nous avons découvert de nombreuses missions d’avocat,  y compris pour cette opération pour laquelle nous avons découvert ainsi, alors que vous auriez dû nous en prévenir, que le Maire PS de Clamart a déposé un recours devant le tribunal administratif.

 

Par l'intermédiaire de Christian DELOM, le président du groupe Modem-Le Parti de Clamart et à son invitation, j'ai pu rencontrer des habitants de cette zone pavillonnaire, voisine du dépotoir où vous avez prévu de bannir les familles des gens du voyage.

 

Ensemble et avec des membres du collectif créé par les clamartois sur ce dossier, j’ai visité le fameux terrain et je suis allé de surprise en surprise, découvrant outre le caractère de dépotoir indigne au bord de l’autoroute, un site contenant une mare insalubre vraisemblablement constitutive d’un site pollué d’hydrocarbures semble-il, et qui à notre avis interpelle le principe de précaution lié à la santé publique.

 

Nous, J’aime Vélizy, sommes en colère au nom de tous les véliziens,  parce que je dois reconnaître que nous aurions pu nous en douter, compte tenu des exemples de vos projets de construction comme le parking Mozart, le parking Rolland Garros et la destruction du stade Richet, qui ont montré combien vous êtes incapable de la moindre concertation, et ne savez  rien faire d’autre que de passer en force dès qu’il s’agit de bétonner la moindre parcelle de territoire de la commune de Vélizy.

 

Nous, J’aime Vélizy, sommes en colère au nom de tous les véliziens parce que par le choix d’un tel emplacement, outre l’absence de concertation avec la commune de Clamart qui est directement concernée, vous nous avez fait avoir, par notre vote, un comportement indigne à l’égard des familles des gens du voyage.

 

Vous avez en effet banni ces populations, au vrai sens du terme qui signifie mettre au ban, dans un lieu éloigné de la ville et qui sert jusqu’à présent et je pèse mes mots, de dépotoir aux les services techniques de la ville !

 

Cette vision exprime d’une manière bien singulière le peu d’égard que vous portez aux gens du voyage, puisque vous mettez à leur disposition un terrain pollué qui sert de dépotoir aux services techniques de notre commune.

 

Est-ce à dire que vous considérez les familles des gens du voyage comme des déchets alors qu’il s’agit de personnes qui ont droit comme chacun de nous au respect de leur dignité ?

 

Je rappelle à chacun des Elus du  Conseil Municipal de Vélizy que la zone concernée, dans le PLU de Vélizy, est destinée à des bureaux, alors qu’elle jouxte une zone pavillonnaire de Clamart, ce qui confirme bien qu’elle est impropre à l’habitation, et pourtant, vous avez décidé d’y faire habiter des familles avec femmes et enfants, parce qu’il s’agit de famille des gens du voyage pour lesquelles vous avez donc manifestement, pas plus de considération que pour les déchets  notamment en huiles usagées des services techniques.

 

C’est donc bien naturellement que la délibération que vous avez fait voter sans nous donner tous les dessous des cartes renvoie une très médiocre image aux populations concernées dans la ville voisine de Clamart.

 

Au nom de tous les véliziens, nous sommes en colère parce que ce vote n’est pas digne de notre Conseil Municipal, rappelons, puisqu’il le faut, que tout être humain a droit à la dignité !

 

Vous avez jeté sur notre commune de Vélizy, un doute peu confortable : notre commune voudrait-elle débarrasser à tout prix des gens du voyage ? Va-t-elle les considérer comme des huiles usagées en les destinant à un lieu où, lors de l’élaboration du PLU l’année dernière, vous n’avez pas imaginé de loger des véliziens à cause de la pollution du sol et de l’air?

 

En négligeant les droits les plus fondamentaux de la personne humaine, et sans aucune concertation préalable avec Clamart, vous réussissez encore une fois à mettre notre commune dans une position plus que regrettable.

 

Après avoir divisé les véliziens avec des projets de construction tous aussi déraisonnables les uns que les autres sur notre commune, voici que vous divisez maintenant les véliziens et les clamartois.

 

Les véliziens et tous les Conseillers Municipaux doivent se rendre compte que cette délibération n'est en fait qu'une forme d'exclusion démagogique, indigne et suspecte, qui comme tous les projets où vous passez en force cache quelque chose que l’avenir nous dévoilera surement un jour.

 

D’ailleurs, que penserait l’Etat et en particulier le Ministère de l’environnement, de la pollution surement insoupçonnée de ce site ?

 

L’installation des gens du voyage aurait-elle été imaginée là, pour continuer de dissimuler une contamination inquiétante du site ? Pas plus que les familles riveraines ne méritent l’installation de cette aire en surplomb et promiscuité de leurs maisons, les familles des gens du voyage elles-mêmes qui rencontrent déjà tant et tant de difficultés d’insertion, ne méritent pas un terrain aussi empoisonné en air et sous-sol!

 

En tout état de cause, nous ayant caché la réalité de la situation et surtout l’état de pollution du site, vous nous avez, par notre vote, rendu co - responsables de l’empoisonnement futur des familles que destinez à vivre sur un site aussi pollué, d’autant qu’à juste titre, le nouveau PLU de la commune n’a pas prévu d’y faire vivre des familles véliziennes, à juste titre.

 

La méconnaissance des tenants et aboutissants de ce dossier lors du vote de Mai dernier, et votre habileté à manœuvrer le Conseil Municipal, ne conduisent-ils pas, sans doute possible, à un réexamen de ce projet par notre Conseil Municipal dans les plus brefs délais ?

 

D’ores et déjà, nous informons l’ensemble des véliziens, ici représentés par le Conseil Municipal, que nous nous désolidarisons de ce projet qui entache gravement l'image de Vélizy nous tenons à dire sur la place publique que les Véliziens ne sont plus unanimes sur ce dossier.

 

A J’aime Vélizy, il n’est pas question que nous figurions un jour au banc des empoisonneurs. Nous ne voulons pas participer au bal des empoisonneurs !

 

Ainsi, compte tenu du fait nouveau que constitue l’opposition totale de la Commune de Clamart, ce dont je remercie Monsieur Christian DELOM, Président du Groupe MoDem Le Parti de Clamart de nous avoir informé, et compte-tenu de ce que nous avons constaté de l’état pollué du site, nous vous demandons de soumettre au vote de notre Conseil Municipal, une délibération annulant celle de mai dernier.

 

Et si vous refusez, nous ne pourrons que constater aussi, avec un regret inquiétant pour les véliziens, que vous venez d’échouer à votre premier test de capacité à l’intercommunalité, ce qui est explique peut-être pourquoi Vélizy reste encore la seule commune des environs à n’appartenir à une quelconque communauté de communes.

 

Repost 0
Published by Collectif Aire de Vélizy - dans Début de l'affaire
commenter cet article
27 novembre 2008 4 27 /11 /novembre /2008 21:21

24 octobre, la réunion du Pavé Blanc

- Pas de compte rendu de la Mairie...


27 octobre, le rendez-vous entre Messieurs Loison, Pemezec et Berger

- Pas de nouvelles fiables depuis...


L'affaire semble oubliée sauf que...


Intervention au Conseil de Vélizy


Edmond Kameni, du groupe d'opposiion J'aime Vélizy siégeant au Conseil Municipal de Vélizy s'intéresse à cette question.

Samedi 23 novembre : visite et découverte du lieu, en compagnie d'Anarelle Gourdet, à la tête du Collectif, de Christian Delom du Parti de Clamart/ Modem, et de Rachel Adil ( Clamoche, encore elle!)


- Réaction de Edmond Kameni : la stupéfaction et la colère!


Et, de là, une intervention forte, posée et virulente au Conseil municipal de Vélizy, le 26 novembre 2008.


Vous pouvez retrouver sa déclaration intégrale, assortie cependant de ce commentaire, envoyé par mail :


"Voici en pièce jointe le texte intégral que Joel LOISON a censuré à partir de la partie non en gras, après 5 ou 6 interruptions au motif que mon texte était différent de celui que je lui avais transmis pour signaler ma "question diverse".
 
En présence des journalistes du Parisien et des Nouvelles, nous avons eu de nombreuses joutes verbales et Joel LOISON a fini par couper le micro mon micro."


TEXTE D'EDMOND KAMENI,

Président du Groupe J'aime Vélizy - Conseiller municipal  Vélizy

 





Repost 0
Published by Collectif Aire de Vélizy - dans Début de l'affaire
commenter cet article
25 octobre 2008 6 25 /10 /octobre /2008 12:23
A venir

Salle complète, hier, le vendredi 24 octobre.
Une mobiisation des habitants, une présentation de la situation et surtout, le Collectif Aire de Vélizy a pris corps - Anarelle, Patrick et Eric.

Pour ce qui a été dit,
Pour ce qui est prévu,
Pour plus d'informations suite à la rencontre avec la Préfecture des Yvelines,
Un peu de patience.

Le Collectif attend le compte rendu de la Mairie.

A noter cependant :
La distribution à la porte du Pavé Blanc d'un tract;
- tract du Conseiller général du Haut Clamart qui n'a pas assisté à cette réunion;
- tract où il annonce qu'il a rendez-vous, lui et Monsieur Berger (Conseiller municipal - UMP)  avec Monsieur Loison, lundi matin.

Repost 0
Published by Collectif Aire de Vélizy - dans Début de l'affaire
commenter cet article
16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 21:46
Dans les boites aux lettres, une grande enveloppe;
Dans la grande enveloppe :

- un courrier du Maire de Clamart,
- un dossier relié comportant des éléments sur la question de l'aire de stationnement des gens du voyage.

Réunion prévue



VENDREDI 24 OCTOBRE 2008 à 20 Heures
Centre socio culturel du Pavé Blanc



Evidemment, il s'agit du Centre socioculturel de Clamart. Pas de Vélizy!

D'ailleurs, sur ce courrier de Monsieur Kaltenbach, il n'est pas précisé :

- si Monsieur Loison, Maire de Vélizy ainsi que des élu.es du Conseil municipal de Vélizy ont été convié.es.
( tous et toutes concerné.es puisqu'il s'agit d'une délibération approuvée à l'unanimité)

- si Madame La Préfète des Yvelines a elle aussi, reçu une invitation.

( prévenue trop tard, Madame la Préfète ne sera pas là. Toutefois, une entrevue avec des habitant.es est prévue un peu avant)

Repost 0
Published by Collectif Aire de Vélizy - dans Début de l'affaire
commenter cet article
14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 22:32
Terrain à l'étude

Pourquoi ce choix d'un terrain juste en bordure du Haut Clamart ?

Vélizy dispose des
anciens terrains militaires désaffectés au sud de l’A86.
Monsieur Loison répond : Nous avons une opposition formelle du ministère des armées (armée de l’air) pour installer une aire pour les gens du voyage à proximité des terrains militaires non cédés. Par ailleurs, il n’est pas envisageable d’utiliser les bois de la commune en raison des positions de l’ONF. (source compte rendu)

Afin d'en savoir plus sur ces terrains militaires, vérifier ces propos, une demande d'information supplémentaire est envoyée à Monsieur Loison. Il se retranche derrière un mot clé : Confidentialité!

Vélizy envisage la délocalisation des ateliers municipaux sur un terrain de 19 000 m2 situé en zone Aéronautique Louis Breguet
Monsieur Loison répond :
"La commune ne connait pas les délais nécessaires à cette acquisition." (source compte rendu)

  Monsieur Loison ne sait pas? Le Collectif Aire de Vélizy non plus ! Peut-etre que les services de la Mairie de Clamart, contrairement à ceux de Vélizy, seraient en mesure de donner une réponse sur le bien ou maoil fondé de cette réponse. Encore faut-il que ces services soient interpellés!
Mais le soutien, pourtant assuré tant à l'oral que par mail par l'un des élus au Conseil de quartier TG3F, reste trois semaines après la délégation, fantomatique.

Terre à terre
Et pourtant ! Le Maire de Vélizy semble pret à réviser son projet.
 Il assure aux représentants qu’il ne dispose d’aucun autre terrain mais que si les représentants lui en trouvaient un sur sa commune il serait prêt à demander au conseil municipal de réexaminer sa position.(source compte rendu)

Ce serait donc aux habitants du Haut Clamart de trouver un terrain sur Vélizy?
Plutot paradoxal!



Repost 0
Published by Collectif Aire de Vélizy - dans Début de l'affaire
commenter cet article
14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 22:00
Retour de la délégation

Anarelle Gourdet, Patrick Cormont et Eric Daviron, habitants du quartier du Haut Clamart livrent le compte rendu de leur rencontre avec le Maire de Vélizy; rencontre du samedi 27 septembre.

Cette rencontre a fait l'objet d'un nouvel article dans Le Parisien (lien à venir)

ainsi que d'un compte -rendu... où la Maire de Vélizy ne manque pas d'air.
Vous pouvez retrouver l'intégralité de cet échange; le contebu de ce document ayant été validé par Monsieur Loison.
- Compte-rendu du 27 septembre 2008


Aussi décevant soit le retour de cette rencontre, des éléments permettent cependant d"avancer dans les démarches à mener.

Se posent les questions liées :
- aux terrains disponbles sur Vélizy;
- à l'installation en elle-meme;
- à l'accueil des gens du voyage dans des conditions acceptables.

Et un nouvel article dans Le Parisien

Repost 0
Published by Collectif Aire de Vélizy - dans habitants en action
commenter cet article
10 octobre 2008 5 10 /10 /octobre /2008 19:54
Faire front devant l'affront

Le lendemain du Conseil municipal, les habitants se rendent bien que non conviés, à un Comité de pilotage du Conseil de Quartier Trivaux.
- le recours administratif est enfin connu et diffusé.
Reste à attendre le résultat.

Samedi 27 septembre :
Trois habitants ont rendez-vous avec Monsieur Loison, Maire de Vélizy.
- Ce rendez-vous avait été demandé depuis juillet.
Proposé en aout, il a été décalé jusqu'à ce jour.

Pendant  que la délégation essayait de convaincre le Maire de Vélizy, une trentaine d'habitant.es sur le parvis, affichait leur mécontentement. Devant la Mairie, piétinements en attendant.... puis alignement pour montrer la détermination : faire front suite à cet affront!
Repost 0
Published by clam'aire - dans habitants en action
commenter cet article
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 19:49
Septembre, les premières feuilles tombent...

Ces feuilles, ce sont :

- un article dans Clamart Info avec l'annonce d'une réunion, fin septembre, avec le Maire de Vélizy.
Il est normal qu'il vienne s'expliquer devant les gens concernés... sauf que contacté par mail, sa directrice de cabinet déclare ne pas etre au courant de cette réunion!!!

- une question orale, posée le mercredi 24 septembre 2008, au Conseil municipal de Clamart
Question orale de Madame ADIL

- un nouveau courrier de Monsieur Kaltenbach
Il joint le courrier envoyé par la ville de Vélizy qui, en effet, a décliné l'invitation à venir s'expliquer.
Il explique à nouveau le recours administratif (sans en préciser la tenuer).

- Encore un Clamoche !

- Un article dans le Parisien - Edition du samedi 20 septembre




Repost 0
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 19:25
Première mobilisation

Bouche à oreille, discussions entre voisins et appels téléphoniques...
C'est fin juin que les habitants concernés par ce projet sont informés.

Le Conseil municipal de Vélizy ne semble guère avoir fait de publicité sur ce sujet!!!

Une pétition est lancée; des groupes d'habitant.es passent de maison en appartement, pour :
- expliquer la situation,
- faire signer une pétition.

Des mails, des courriers (jusqu'à un courrier en recommandé!)sont envoyés :
- au Maire de Clamart, Monsieur Kaltenbach,
- au Maire de Vélizy, Monsieur Loison

Et l'information continue de circuler:
- sur le "journal" de quartier, l'horrible Clamoche
- sur des blogs  :  La caravane passe et reste à Clamart
ou encore sur le forum de Clam Clam

Vacances ?
Et tandis qu'une habitante, très impliquée, retarde ses vacances pour suivre cette affaire, une première déception :
RIEN, pas de réaction!

Il faut attendre mi-juillet pour que le MAire de Clamart apporte son soutien :
- par un courrier déposé dans les boites aux lettres;
- par un recours au Tribunal Administratif.

C'est une suite; c'est ce qu'on apprend en septembre...
Repost 0
Published by clam'aire - dans Début de l'affaire
commenter cet article
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 18:45
La loi est là...
Les communes ont obligation d'aménager une aire de stationnement pour les gens du voyage.

En référence : Loi n°2000-614 du 5 juillet 2000 relative à l'accueil et à l'habitat des gens du voyage
Version consolidée au 28 décembre 2007



Et Vélizy est donc obligée de créer cette aire de stationnement...
D'où ce vote :

Conseil municipal du 28 mai 2008 - Point 13 Aire d'accueil des gens du voyage
Travaux situés chemin des Charbonniers - Surface de 8 556 m²
- Voté à l'unanimité

source : http://www.ville-velizy-villacoublay.fr/mairie.html

Sauf que...
Sauf que ce chemin des Charbonniers, et donc les terrains sont :
- situé en plein bord de route, sur les "points noirs" en terme de nuisances sonores;
- difficilement accessible compte tenu de l'étroitesse de la rue et de l'impasse;
- tout en longueur, avec une forte declivité pour une partie: une bande peu large entre les pavillons et la N118.

A cela s'ajoute son isolement de la commune de ratachement.
il est très loin de tous les services de la ville de Vélizy :
- l'accès à l'école,
- l'accès aux soins,
- l'accès aux centres sociaux...
C'est donc dissuader les gens du voyage d'accèder aux différentes mesures liées à leur insertion.


Repère :
On note sur ce plan que seul le Petit Clamart est représenté... et pourtant, c'est là que Vélizy installerait son aire!!!
Repost 0
Published by clam'aire - dans Début de l'affaire
commenter cet article

Présentation

  • : Gens du voyage - Collectif Aire de Vélizy... du Haut Clamart
  • : Les communes sont tenues d'aménager des aires de stationnement des gens du voyage. Vélizy choisit un terrain... sur le Haut Clamart. Une décision qui va à l'encontre des gens du voyage compte tenu de l'accès étroit, les nuisances du trafic automobile, l'éloignement des services sociaux, scolaires...
  • Contact

Profil

  • Collectif Aire de Vélizy
  • Ce Collectif Aire de Vélizy concerne le projet d'aménagement d'une aire de stationnement des gens du voyage. Décision prise par la ville de Vélizy, sans concertation avec les habitants du Haut Clamart, ni avec les gens du voyage.

Recherche