Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 septembre 2009 4 24 /09 /septembre /2009 12:52
Septembre 2009

Article précédent :
La question des Roumains qui se sont installés sur le Petit clamart, le long de la N118.
La confusion entre Roumains et gens du voyage.

Or, justement, concernant ces Roumains, cette information.

Le samedi 12 septembre 2009, un violent incendie s'est déclaré, au niveau du campement.
- Le camp est dévasté par les flammes;
- Le mur anti-bruit a fondu sous la violence des flammes.

Pour en savoir plus
- Vidéo sur l'incendie du samedi 12 septembre


- Clamoche N°32 de septembre 2009

- question orale Rachel ADIL, Conseil municipal de Clamart

Ainsi se referme la "parenthèse" sur une autre problèmatique :
- l'accueil des Roumains en Ile de France, et en France en général.
Repost 0
Published by Collectif Aire de Vélizy - dans habitants en action
commenter cet article
8 septembre 2009 2 08 /09 /septembre /2009 21:03
Septembre 2009

L'aire d'accueil des gens du voyage est à ce jour, occultée par une question:
- Les Roumains installés le long de la N118, juste dans un creux du mur anti-bruit.

Des tentes au début, aujourd'hui des constructions.
Bref, un bidonville en devenance.

Des points communs avec l'aire d'accueil des gens du voyage:
- ce sont les habitants de l'extrème bout du Haut Clamart qui sont aux premières loges;
- ce terrain, le long de la N118, appartient à Vélizy.

Or cette fois-ci, les Maires de Vélizy et Clamart, respectivement Messieurs Loison (UMP) et Kaltenbach (PS) sont d'accords:
- Demande a été faite de leur expulsion, sans solution alternative;
- Confusion entre Roumains et gens du voyage; un racourci réducteur!

Les Roumains n'ont pour seul voyage, qu'un aller en France, espérant-là trouver une vie meilleure.
Repost 0
Published by Collectif Aire de Vélizy - dans habitants en action
commenter cet article
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 14:16
17 juin 2009

Rien de neuf, sauf...


Julie,  étudiante
En 1ère année master de sciences politiques option Régulation des conflits dans l’espace public à l’université de St Quentin en Yvelines, elle réalise une étude sur l'implantation de l'aire d'accueil des gens du voyage sur la commune de Vélizy.

Avec trois axes de réflexion:
- Le choix de Vélizy et ses répercussions;
- La création du Collectif Aire de Vélizy, l'implication des habitants;
- La récupération par les Ploitiques.

C'est dans ce cadre :
- qu'elle s'est promenée dans la rue de l'Espérance, samedi dernier;

- que d'ores et déjà, certain.es du Collectif lui ont accordée un peu de leur temps.

Merci à tous ceux et celles qui lui permettront de mener à bien son étude.

Si vous souhaitez participer à cette étude universitaire, envoyez un mail
velizyaire@yahoo.fr
Repost 0
Published by Collectif Aire de Vélizy - dans habitants en action
commenter cet article
13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 08:22
En échos aux Echos de Vélizy Villacoublay, le journal municipal de la ville. Mai 2009
Suite de l'article précédent

Installations sauvages
La loi Besson 2000 oblige les communes de plus de 3 500 habitants à construire des aires d'accueil. Celle du 7 mars 2007 stipule qu'en cas de stationnement sur un autre espace public, la Ville peut mettre en demeure les occupants de quitter les lieux.

Quelques lignes auparavant, Monsieur Loison expliquaient les procédures à suivre en cas d'installations sauvages.
Clamart, ou plus exactement l'Intercommunalité, ne respecte pas cette obligation d'aire d'accueil des gens du voyage.
Les gens du voyage, poussées vers l'aire d'accueil prévue par Vélizy, auront juste à s'installer dans les rues du Petit Clamart. Et, faute d'aire d'accueil sur Clamart, ils pourront rester.
Mais comme les rues seront trop étroites, ils pourront déborder dans les jardins... y compris, les jardins privés.

A cela se pose la taille du projet actuel et le nombre de caravanes (38 recensées) qui souhaiteront s'installer.



Temps... et si bien!
Mais Monsieur Loison persiste:
"Pour satisfaire à ces deux lois [loi Besson et loi du 7 mars 2007 - NDLB] le Conseil municipal a voté récemment le choix d'un terrain situé Chemin des Charbonniers - à la limite de Clamart- proposant une aire de 14 places."

Récemment?
C'est justement le mois anniversaire de cette délibération !
Délibération au Conseil municipal de mai 2008;
Délibération votée à l'unanimité et depuis contestée par des élu.es de l'opposition;
et ce, dès novembre 2008, par Monsieur Kaméni, Président du Groupe J'aime Vélizy.


"Le dossier est en attente d'agrément de la préfecture depuis décembre dernier.
C'est pourquoi la ville s'est trouvée pénalisée dans la mesure où sa demande d'expulsion n'a pu être entendue, faute de disposer d'une aire d'accueil".

Monsieur Loison se plaint-il des lenteurs de l'administration, déplorant "le dossier en attente".
Cette fois-ci, le temps lui semble-t-il trop long pour ce dossier pourtant voté en Conseil municipal "récemment". Récemment, ce sont ses propos.

Juste sur cette question de "temps", tant et si bien qu'il occulte un point clé.
Si l préfecture n'a pas encore donné l'agrément, peut-être est-ce compte tenu de l'emplacement choisi?




Repost 0
Published by Collectif Aire de Vélizy - dans habitants en action
commenter cet article
13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 07:40
En échos aux Echos de Vélizy Villacoublay, le journal municipal de la ville.

Dans l'édito du Journal municipal de la ville de Vélizy, édition de mai, Monsieur Loison répond sur  l'accueil des gens du voyage.
Le Maire, Conseiller général des Yvelines, revient sur les événements du 10 avril dernier:
"38 caravanes de gens du voyage se sont installées sur le terre-plein central de l'avenue de l'Europe."

Le Collectif Aire de Vélizy répond donc en écho à cette première page des échos....


La ville réagit ? le Collectif aussi

Monsieur Loison "Je suis intervenu le jour même avec la police pour essayer de les dissuader, mais lorsqu'ils décident de s'installer à un endroit, ils passent en force. Jusqu'à maintenant, nous avions pu les renvoyer vers d'autres lieux mais peu à peu, tous les lieux se ferment"

"Les renvoyer vers d'autres lieux"?
Comme il veut "renvoyer" l'aire d'accueil sur un terrain clamartois sur le plan appartenance géographique.
Donc, ce n'est pas une question de fermeture mais bel et bien d'ouverture!
( au sens propre et figuré : ouverture d'esprit!)


Et il continue ainsi :
"Les gens du voyage se mettent avant tout en danger eux-mêmes puisque 20 000 voitures circulent sur cette avenue chaque jour"

Et dans le prolongement du noeud routier du Petit Clamart, le long de la N118....
il n'y a pas de voitures qui circulent ?


Sécurité

"En termes de sécurité pour les Vélizyens, il n'y avait pas de crainte à avoir. Les gens du voyage ne posent pas de problèmes là où ils sont installés"

Si ce n'est là où ils sont installés, cela signifie-t-il qu'ils posent problèmes ailleurs?

"Mon plus gros souci aura été le problème d'hygiène, le terrain n'étant pas adapté pour accueillir des habitations et même si des containers ont été immédiatement installés pour les sacs poubelles".

Monsieur Loison reconnaît donc que les caravanes sont des habitations à part entière...
alors pourquoi veut-il aménager cette aire d'accueil sur une zone non constructible?
- C'est ce qui ressort du plan d'occupation des sols;
- C'est le ressort sur lequel repose le recours administratif de la Mairie de Clamart.


Installations sauvages
"Pour le propriétaire privé, il faut saisir le Tribunal d'instance (délai d'environ 48 heures) pour faire procéder à une évacuation dans les deux jours suivants, avec aide éventuelle des forces de police sous contrôle de la préfecture.
Compte tenu des délais et étant donnée que l'arrivée se fait toujours en début de week-end, il faut compter environ une semaine pour toute évacuation".


Merci Monsieur Loison. Ainsi, les habitants de l'extrême bout du Haut Clamart sont informés sur les procédures à suivre.
De fait, Clamart, ou plus exactement l'Intercommunalité, ne respecte pas cette obligation d'aire d'accueil des gens du voyage.


Suite à venir

Repost 0
Published by Collectif Aire de Vélizy - dans habitants en action
commenter cet article
16 avril 2009 4 16 /04 /avril /2009 13:46

Jeudi 16 avril


En ce mois d'avril 2009, les gens du voyage sont arrivés à Vélizy.

Evidemment, ils n'ont pas pu s'installer sur l'aire d'accueil prévue pour eux.
Aire d'accueil dont l'aménagement a été votée en conseil municipal de Vélizy, il y a presq'un an.

Et pour cause!

Le Collectif Aire de Vélizy  n'a eu de cesse de dénoncer l'aberration de ce projet.
Les gens du voyage répondent, indirectement mais concrètement, aux points dénoncés par le Collectif.

- Les gens du voyage ont  investi la zone verte centrale qui doit accueillir le passage du tram!
Comme quoi, la proximité des écoles, des commerces et du centre ville est importante pour eux !
Le premier lieu choisi, en bordure de Clamart, est bien trop excentré.

- Les gens du voyage occupent une quarantaine de places
Comme quoi l'annonce de 14 places comme prévu dans le projet est minimaliste, insuffisant ; et qu'il risque de se traduire par des débordements.


Aujourd'hui, l'aménagement de l'aire d'accueil est en stand by;

Une seule chose est sûre :
- Les élus véliziens se sont dépêchés de voter, à l'unanimité, ce projet en mai 2008.
Ce n'est qu'en novembre 2008 qu'un conseiller d'opposition, Monsieur Kameni, a réagi;
il a été suivi dans sa démarche en janvier 2009 par un autre élu de l'opposition (une opération "Mise en avant" pour le Maire de Clamart si friand des coups d'éclat)

- Le Maire de Vélizy serait en discussion pour un accord d'aménagement sur un terrain militaire...
Voilà des mois que ça dure... sans plus de précision.

- Et les gens du voyage, eux, s'installent où ils peuvent... dans un lieu non adapté, non aménagé.
Ce n'est agréable ni pour eux, ni pour les habitants à proximité.
Et , ils seront encore plus montrés du doigt, stigmatisés.
Ce sont les premières victimes...


Repost 0
Published by Collectif Aire de Vélizy - dans habitants en action
commenter cet article
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 12:21
Après un temps de latence,
c'est reparti!

Ce matin,
le Collectif Aire de Vélizy constatait sur le blog, les discussions dans le quartier:
- Rien de nouveau, ni dans un sens, ni dans l'autre.


Ce midi,
- un tract sur le sujet, du Parti socialiste de Clamart,
distribué dans les Boîtes aux lettres des habitant.es du quartier; du Haut Clamart
(Tract du PS Clamart)

- une information auprès du Collectif, d'un article mis en ligne sur le blog du Modem Vélizy.
excellente présentation, qui met en parallèle :
l'article paru dans les échos du journal de Vélizy et la réaction du Modem Vélizy.


Et le Collectif Aire de Vélizy dans tout ça?


- Juste l'espoir que cette surenchère des Politiques se traduise par une solution acceptable ;
solution acceptable tant pour les habitant.es du quartier que pour les gens du voyage !

Et peut-être un pique-nique sur le bout du Haut Clamart,
- avec le retour des beaux jours et des fleurs,
et (note personnelle)
- le retour de Raieblanche, le lapin mascotte de l'Aire qui est porté désAIREteur, à cette heure!
Repost 0
Published by Collectif Aire de Vélizy - dans habitants en action
commenter cet article
9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 22:24
En ce début février

Rien de nouveau, rien de rien.
Paraît-il que le conseil municipal de Vélizy de ce mois-ci était beaucoup plus calme.

Et une photo originale.

Originale? Car sur le Magazine de la Ville Clamart Info, cette photo a été retaillée... coupée !
D'où cette version originale, c'est à dire intégrale.

Au premier rang :
- Christian Delom Conseiller municipal Président du groupe Modem;
- Rachel Adil, Conseillère municipale mais surtout, rédactrice de Clamoche et habitant la rue de l'Espérance;
- Maxime Lesour, adhérent Modem
Et, Monsieur Kaltenbach, Maire de Clamart... mais vous l'avez vu sur Clamart Info!

Repost 0
Published by Collectif Aire de Vélizy - dans habitants en action
commenter cet article
5 février 2009 4 05 /02 /février /2009 18:49
Il y a un mois déjà
Le Conseil municipal de Vélizy







Avec, ensuite, les articles dans la presse:

- Les Nouvelles de Versailles

- Le Parisien




Repost 0
Published by Collectif Aire de Vélizy - dans habitants en action
commenter cet article
20 janvier 2009 2 20 /01 /janvier /2009 15:15

Une semaine plus tard

- Quelques photos seront mises en ligne de la manifestation au Conseil de Vélizy.
Ce sera plus parlant que des mots !

- Quelques textes :
Les déclarations, lors du conseil, des élus municipaux sur le sujet de l'aire

Et, pour patienter, anecdotes et images...

Badges sans blague!
Des badges identifiaient les habitant.es de Clamart. 

Concernant ces badges, il y avait : 
- Ceux du Conseil de quartier, très politisés : "Non à la décision arbitraire  du Maire de Vélizy"
- ceux du Collectif "Collectif aire de Vélizy"

Du monde et un mail
Chacun, chacune a motivé son réseau, participé à la distribution de tracts, affiché...
... sans oublié l'envoi de mails.

Parmi les messages reçus, celui incontournable d'un élu clamartois:
"Manifestation à Velisy le 14 janvier."
Est-ce (enfin "S") bien de Vélizy qu'il s'agit?

Et pour en savoir plus :

Un reportage photos

Pas de la manifestation mais du terrain.
Réaliste et visible sur le site du Modem de Vélizy

 

Des analyses sur d'autres blogs
A Clamart :
- Blog de Christian Delom - Modem Le Parti de Clamart

- Blog de Jean Didier Berger - UMP Clamart



Repost 0
Published by Collectif Aire de Vélizy - dans habitants en action
commenter cet article

Présentation

  • : Gens du voyage - Collectif Aire de Vélizy... du Haut Clamart
  • : Les communes sont tenues d'aménager des aires de stationnement des gens du voyage. Vélizy choisit un terrain... sur le Haut Clamart. Une décision qui va à l'encontre des gens du voyage compte tenu de l'accès étroit, les nuisances du trafic automobile, l'éloignement des services sociaux, scolaires...
  • Contact

Profil

  • Collectif Aire de Vélizy
  • Ce Collectif Aire de Vélizy concerne le projet d'aménagement d'une aire de stationnement des gens du voyage. Décision prise par la ville de Vélizy, sans concertation avec les habitants du Haut Clamart, ni avec les gens du voyage.

Recherche